AccueilFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrer

Partagez | 
 

 Dimension parallèle.

Aller en bas 
AuteurMessage
dede-la-louve

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
humeur du moment : sauvage
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Dimension parallèle.   Mar 16 Aoû - 22:42

Description:
Une jeune fille très étrange fera son apparition dans le sanctuaire et les chevaliers vont faire sa connaissance. Celle ci leur demande de l'aide pour la faire rentrer chez elle. Arriverons t-ils à l'aider? Avec de petite histoires d'amour. Tout tourne autour de Jabu de la licorne, Sion, Shun et pleins d'autre chevalier et nous verrons aussi l'un de nos couple préféré, Camus et Milo. Qui est cette jeune fille? Quel est ce cosmos qu'ils sentent malgré eux? Et comment ce fait-il que la jeune fille, qui normalement parle que français, parle et comprend le Grec? Toute ces question seront éclaircis dans la fanfic et trouvées par une certaine personne. Attention les amours.





Dimension parallèle.



Chapitre 1: L'orage.



Je m'appelle Démétria, j'ai 21ans et là je suis sur mon lit dans l'appartement de mes parents avec petite sœur. J'écoute de la musique métal tout en lisant mais je vais laisser l'auteur raconter l'histoire (Auteur: Merci Démétria).

La jeune Démétria était bien tranquille dans son lit à lire un roman d'horreur. Mais quelques minutes plus tard sa mère l'appela. La jeune fille brune aux yeux dorés soupira et se leva pour se diriger vers sa mère qui se trouvait dans la cuisine à laver le sol à la serpillière. Celle ci lui demanda de faire le lave vaisselle car ils avaient finis de manger. Quand elle eut fini elle retourna dans sa chambre mais cette fois ci elle ne retourna pas sur son lit pour lire mais s'approcha de la fenêtre pour regarder l'extérieur. Elle mit son manteau sur ses épaules, prévint sa mère et sortie dehors pour se balader. Elle marcha dans un parc juste à côté de chez elle tout en regardant le ciel assombrit par le soir. Elle adorait se balader dans ce parc. Elle se sentait bien et plus libre quand elle était dans ce parce qui comportait pleins d'arbres et de plante vertes. Quelques minutes plus tard elle s'arrêta en sentant une goute d'eau tomber sur sa joue. Elle regarda le ciel et vit que de gros nuages sombres obscurcissaient le ciel illuminé par les étoiles. Quelques secondes après il se mit à pleuvoir. Démétria se retrouva mouillée en un rien de temps mais ceci ne la dérangeât pas car elle adorait le froid et la pluie. Elle ferma les yeux et savoura le contact des goutes d'eau froide sur sa peau. Elle aimait bien ce genre de temps et la chaleur la rendait malade même à vingt trois degrés. Elle continua de marcher mais un éclair zébra le ciel et un énorme grondement retentit au moment où elle passa sous un arbre. Soudain l'arbre fut frappé par la foudre et la jeune fille fut projetée à quelques mètres du choc, évanouie. Quelques minutes plus tard la jeune fille se réveilla difficilement en se massant la tête. Elle se redressa doucement se massant toujours sa tête douloureuse. Elle regarda autour d'elle, ne reconnaissant pas l'endroit où elle était. Elle se trouvait allongée sur un lit en bois brut, sur un matelas mou et doux, dans une pièce presque vide dont les mur étaient en bois et en pierres. Où était-elle? Soudain elle entendit du bruit et tourna la tête.

_ Bonjour, tu te réveille enfin. Fit la voix d'un jeune homme brun en s'avançant vers elle.

_ Qu... Qui êtes vous? Demanda t-elle paniqué.

_ Ne t'inquiète pas, tu n'as rien à craindre. Je m'appelle Jabu et toi quel est ton prénom (Auteur: Il est gentil Jabu)?

_ Démétria.

_ Enchanté Démétria, dis moi que faisais-tu sur la plage évanouie?

_ La plage? Mais moi j'habite très très loin de la plage.

Jabu regarda la jeune fille qui n'avait pas l'air de plaisanter. Serait-elle tombée sur la tête?

_ Où suis-je?

_ Tu es dans mon baraquement au sanctuaire (Auteur: Han une civil au sanctuaire).

_ Le sanctuaire? C'est quoi? C'est où?

_ Tu ne connais pas le sanctuaire? C'est en Grèce.

_ En Grèce? Je ne suis pas Grec, je ne connais pas, je ne dois pas être là, qu'est ce que je fais là (Auteur: Elle panique, donne lui une claque sinon elle sera hystérique)?

La jeune fille se mit à paniquer et se leva d'un bond. Elle se mit à courir et ouvrit la porte avant que Jabu ne réagisse. Arrivée à l'extérieur elle écarquilla les yeux en voyant des gardes faire leur tour et quelques chevaliers parler entre eux et d'autres qui s'entrainaient un peu plus loin. Avec un regard inquiet et surprit elle commença à marcher mais s'écroula au sol et entendit quelques voix avant de sombrer dans l'inconscience (Auteur: Ha oui ça secoue).

_ ...Selle... Mademoiselle vous m'entendez?

Démétria ouvrit les yeux doucement et se releva très lentement. Elle regarda autour d'elle en remarquant qu'elle se trouvait dans une salle de couleur blanche, sur un lit blanc entourée d'un paravent. Elle tourna la tête sur le côté et se retrouva en face de Jabu et d'un jeune homme aux cheveux verts pale, aux yeux rose et avec deux points au dessus des yeux.

_ Ne paniquez pas jeune demoiselle (Auteur: Ha bas ça c'est trop tard). S'empressa de rassurer le grand pope. Je m'appelle Sion et ici vous ne risquez rien, vous êtes à l'infirmerie. Jabu m'a parlé de vous.

_ Je... Je ne comprend pas comment je suis arrivée ici. J'étais sous la pluie dans un parc de la région parisienne en France, il y a eu un orage, la foudre à frappée un arbre où je me trouvais, je me suis évanouie et je me suis retrouvée ici, en Grèce là où il fait chaud alors que la chaleur me rend malade. Je ne comprend pas, je ne comprend plus.

Sion regarda la jeune fille qui commençait à paniquer et la calma en l'enveloppant doucement de son cosmos (Auteur: Moi aussi je veux).

_ Calmez vous, je vais vous examiner.

Démétria le regarda et se laissa faire gentiment. Sion augmenta un peu son cosmos et ferma les yeux. La jeune fille le regarda curieuse mais ne dit rien, se laissant faire docilement. Au fond d'elle, elle sentait qu'elle ne risquait rien. Quelques secondes plus tard le pope rouvrit les yeux et la regarda d'un air intrigué.

_ C'est très étrange, je sens des traces dimensionnelle autour d'elle.

_ Ce qui veut dire? Demanda la brune d'un air curieux.

_ Que vous avez traversée une dimension et à vous écouter, apparemment c'est une dimension parallèle (Auteur: Elle a voyagé jusqu'à eux, han la chance).

_ Une dimension parallèle?

_ Oui, connaissez vous Athéna? Le sanctuaire? Les chevaliers d'Athéna? Saori Kido? La cosmo-énergie?

_ Heu... Je connais Athéna mais elle est une déesse antique qui existait il y a des siècles et es siècles de cela. Les chevaliers d'Athéna n'existent pas. Désolé je ne connais aucune Saori Kido et ni le... C'est quoi au fait?

_ La cosmo-énergie, une énergie en nous qui nous donne des pouvoirs si nous savons l'exploiter.

Démétria le regarda et secoua la tête. Sion continua de la regarder et ouvrit la bouche mais avant de dire quoi que ce soi la porte de l'infirmerie où ils se trouvaient s'ouvrit brutalement, faisant sursauter les deux chevaliers et la jeune fille. Jabu se pencha et regarda Milo entrer, soutenu par Seiya et Shun.

_ Que faites vous là? Vous avez fais peur à notre invité. S'écria Mu en arrivant dans la pièce (Auteur: Mu en train de crier, du jamais vu).

_ Nos sommes désolé, Milo s'entrainait avec Seiya et cet idiot s'est mit à fond et l'a blessé à la jambe et aux côtes. Expliqua Shun avec les sourcils froncés.

La jeune fille se pencha pour regarder Mu soupirer et aider les trois nouveaux venus qui avaient des armures.

_ Bonjour mademoiselle. Salua le scorpion (Auteur: Mince alors elle tombe direct sur ce dragueur de Milo).

_ Ils... Ils portent des armures?

Sion se retourna vers Démétria et lui expliqua tout du sanctuaire. La déesse Athéna, les chevaliers, le sanctuaire, les guerres, les dieux, les rangs des chevaliers et tout le reste en détail. La jeune française le regardait fascinée, buvant ses paroles. Le grand pope était même aidé par Shun, Seiya, Jabu et même par Milo qui se faisait soigner par Mu.

_ C'est vraiment incroyable. S'extasia la jeune fille. Donc si j'ai bien compris, vous êtes des héros.

_ Heu oui c'est ça, mais permet moi de me présenter, je m'appelle Milo le chevalier d'or du scorpion et voici mes amis.

_ Seiya chevalier divin de pégase (Auteur: Lui il n'est pas très intéressant).

_ Shun chevalier divin d'Andromède.

_ Jabu chevalier de bronze de la licorne et voici Mu chevalier d'or du bélier et Sion notre grand pope, maitre de Mu et ancien chevalier d'or du bélier.

_ Enchanté, je suis Démétria... Oui je sais, c'est le prénom de la déesse.

_ Oui, quel âge as-tu? Sans indiscrétion. Demanda Seiya assit sur une chaise non loin du lit (Auteur: Il est indiscret lui).

_ 21ans. Écoutez, je vous aimes bien, vous êtes gentils mais j'aimerais bien trouver le moyen de rentrer chez moi.

_ Oui ne t'inquiète pas nous trouverons le moyen, mais il faudra être patiente, cela prendra certainement du temps. En attendant où voudrais-tu loger? Dans une chambre du palais du pope ou l'infirmerie? Il y a une chambre de libre pour les visiteurs ici.

_ Pourrais-je loger chez monsieur Jabu (Auteur: Serait-elle attirée par lui?)?

_ Appelles nous juste par nos prénoms, sauf Athéna bien sûr et oublies les madames et les monsieur et tutoies nous. Informa Jabu.

La jeune fille le regarda et se mit à rougir (Auteur: C'est mignon, elle rougie) tandis que Sion acceptait de bon cœur. Jabu aida la brune à se lever et tout deux firent le tour du sanctuaire accompagnés de Shun et Seiya pour faire visiter le domaine sacré à Démétria. Jabu présenta même les chevaliers et les soldats du sanctuaire disant même leur rang dans la chevalerie. Démétria écouta attentivement en levant un sourcil, voyant Seiya s'amuser à embêter Shun qui ne broncha pas, ce qui étonna la jeune fille. Quelques minutes plus tard Seiya lui expliqua le caractère d'Andromède et la guerre contre Hadès avec la possession du dieu sur le japonais aux cheveux verts. Démétria regarda celui ci et vit dans ses yeux une grande gentillesse et une innocence presque irréel. Ils continuèrent de marcher et arrivés sur la plage Démétria fit face à la mer avec des yeux lumineux. Elle adorait la plage et la mer. Bien sûr elle allait quelques fois dans se genre d'endroit mais ce n'était pas très souvent et elle était heureuse d'être sur cette plage même si il faisait chaud. Elle sentait la chaleur sur sa peau et sentit soudain sa tête lui tourner alors qu'elle prenait appuie sur un rocher (Auteur: Donnez lui une ombrelle).

_ Démétria? Qu'est ce que tu as?

_ C'est la chaleur, je ne la supporte pas très bien.

_ Seiya vas chercher Hyoga, vite! Ordonna Jabu.

Le chevalier pégase hocha la tête et obéit à son ordre. La jeune fille alla s'asseoir sur des rochers, aidée par la licorne et Shun et se mit à respirer difficilement en retirant la veste qu'elle avait sur les épaules. Elle regardait Seiya courir aussi vite qu'il le put jusqu'à disparaitre de son champ de vision. Quelques petites minutes plus tard le brun revint avec un chevalier blond aux magnifiques yeux bleus, habillé d'un t shirt bleu foncé, d'un pantalon noir et de guêtres orange.

_ Démétria je te présente Hyoga chevalier divin du cygne. Présenta Seiya. Vas y, elle a besoin de ton pouvoir.

Celui ci s'approcha d'elle, s'accroupit et prit ses mains.

_ Salut, je vais te rafraichir, ne t'inquiète pas je ne vais pas te faire mal.

Il ferma les yeux et se concentra sur les mains de la jeune fille. Son cosmos blanc s'intensifia un peu et avança doucement vers Démétria qui fut bientôt entièrement enveloppée de l'aura blanche. Elle sentie une légère bouffée de frais se répandre en elle, refroidissant son corps. L'énergie de Hyoga était d'une certaine chaleur tout en étant froide, douce et tendre. Hyoga rouvrit les yeux en baissant progressivement son cosmos. Il regarda la jeune fille et vit que celle ci c'était endormie.


à suivre....

_________________________________

Délire d'auteur:

Seiya: Chapitre de la nouvelle fanfic terminé.

Ikki: Encore une nouvelle fanfic? Tu n'es jamais à court d'imagination?

Hyoga: Apparemment non.

dede-la-louve: Et non, j'adore écrire.

Shun: Démétria? Serait-elle la réincarnation de la déesse?

Seiya: Non je ne crois pas sinon nous l'aurions sentis.

Ikki: Bas tu sais, nous avons rien sentis pour Saori et aussi pour Shun. Donc pour Démétria se serait étonnant.

Shiryu: Serai ce cela dede-la-louve?

dede-la-louve en riant sadiquement: Alors ça vous verrez bien.

Ikki: Comme d'habitude elle fait sa méchante.

dede-la-louve: Et oui je suis très méchante, hein mon Shun.

Shun sautant dans ses bras: Mais non ma dede-la-louve tu n'es pas méchante.

dede-la-louve: Merci mon Shun adoré.

Seiya: Alors Jabu, on flash sur la nouvelle.

Jabu rouge: Mais non pas du tout.

Seiya riant comme un gamin: Si tu le dit.

Hyoga: Seiya laisse le.

dede-la-louve: Bon changeons. Chapitre suivant, chapitre 2 " Explication", le titre n'est pas définitif. Pause indice: Jabu va agrandir un peu son baraquement et expliquera les entrainement à Démétria qui sera très contente de faire la connaissance des chevaliers. Voila je crois que c'est tout bisous tout le monde au prochain chapitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dede-la-louve

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
humeur du moment : sauvage
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Chapitre 2: Nouvelle meilleure amie?   Mar 16 Aoû - 22:45

Chapitre 2: Nouvelle meilleure amie?



Démétria se réveilla le lendemain en croyant qu'elle avait rêvée. Elle se redressa doucement sur son lit en baillant et en s'étirant. Dans l'intention de boire un verre d'eau dans la cuisine elle se leva et fit quelques pas. Mais quand elle regarda autour d'elle la mémoire lui revint d'un coups. L'orage, les chevaliers, la Grèce et Jabu. Ne sachant pas trop quoi faire, elle recula un peu et s'assit au bord de son lit au moment où Jabu entra avec un plateau de nourriture en mains et vêtu de son armure violette. Démétria le regarda surprise mais Jabu essaya de la rassurer.

_ Ne t'inquiète pas, ceci est mon armure. Je te ramène ton petit déjeuner.

_ Merci.

Jabu déposa le plateau sur la table qui se trouvait à côté du lit et s'éloigna un peu, laissant la jeune fille s'installer.

_ Je vais faire mon rapport au grand pope et je reviens, je te montrerais les camps d'entrainements si tu veux.

_ Merci, désolé si tu dois t'occuper de moi.

_ Ne t'inquiète pas ce n'est rien. A tout à l'heure.

Le chevalier de la licorne se retourna et sorti. Quand la porte fut fermée il couru aussi vite qu'il le put, montant les escaliers et traversant les temples, ne faisant pas attention aux lieu. Il croisa même Milo et Camus qui s'embrassaient tranquillement. Un sourire apparu sur les lèvres de Jabu. Cela faisait déjà six mois que le couple avait avoué devant tout le monde qu'ils étaient ensembles depuis la fin de la guerre contre Hadès, c'est à dire depuis 1an et demi. Le jeune chevalier de bronze continua sa route et arrivé dans le treizième temple il fit son rapport à Sion. Tout se passait bien dans le sanctuaire et dans le village juste à côté, aucun problème. Après son rapport il voulu repartir mais Sion le retint.

_ Attend Jabu!

_ Oui grand pope?

_ Comment va notre invitée?

_ Très bien mais je ne comprend pas. D'après ce qu'elle m'a dit elle est française et ne parle que cette langue, donc comment se fait-il qu'elle parle Grec et qu'elle nous comprenne?

_ Ceci est une excellente question chevalier. Cela est peut-être la cause de l'orage. Quand il l'a envoyé ici, peut-être lui a t-il donné la faculté de parler notre langue et de nous comprendre, mais ceci n'est qu'une supposition.

_ Peut-être... Mais avez vous senti cette cosmo-énergie qui a émit se matin?

_ Oui je l'ai senti, mais je ne sais pas d'où cela venait, elle est assez puissante, il faudra être sur nos gardes.

_ Entendu.

Jabu se prosterna légèrement et se retira. Arrivé dehors il se concentra un peu pour sentir la cosmo-énergie inconnue mais celle ci avait comme disparue. Il soupira et redescendit les escaliers. Le chevalier de la licorne se dirigeât ensuite vers sa cabane mais quand il ouvrit la porte la jeune fille n'était plus là. Étonné il ressorti en regardant autour de lui. Jabu fit quelques pas en regardant autour de lui et quelques minutes plus tard il trouva Démétria debout devant Kiki qui lui parlait joyeusement. Le jeune japonais aux cheveux châtains s'approcha d'eux.

_ Je vois que tu as fais la connaissance de Kiki.

_ Oui, il m'a dit qu'il était le disciple du chevalier d'or du bélier.

_ Oui, un jours il prendra la place de Mu.

Démétria regarda le jeune apprenti et tout les trois allèrent vers les camps d'entrainement où Jabu lui expliqua les entrainements et les cours pour les disciples. Quand ils eurent fait le tour, tout les trois s'assirent dans les gradins d'une arène où Aiolia et Kanon s'entrainaient.

_ Voici Aiolia le chevalier d'or du lion, le brun et celui aux longs cheveux devant lui c'est Kanon un chevalier de Poséidon comme je t'ai raconté, le jumeau de Saga le chevalier d'or des gémeaux.

_ Ils sont impressionnant.

Jabu regarda la jeune fille qui suivait le combat avec des yeux admiratifs et hocha la tête avec un sourire. Il aimait bien cette jeune fille qui admirait et regardait tout ce qui était autour d'elle avec un grand intérêt. Quelques instants plus tard l'entrainement se termina sous la défaite d'Aiolia qui se mit à rire en acceptant sa défaite.

_ Salut Jabu. Salua le lion. Tu dois être Démétria, enchanté, moi c'est Aiolia et voici Kanon.

_ Contente de vous rencontrer.

_ De même.

_ Démétria tu veux venir t'entrainer avec moi? Demanda Jabu.

_ Quoi? S'exclamèrent la française et les deux autres chevaliers en même temps.

_ Pas d'inquiétude, je ne mettrais pas toute ma force.

_ De ce côté là il n'y a pas de risque. Ironisa Kanon.

Jabu ne releva même pas et se leva pour se mettre face à Démétria. Il se mit à la supplier et au bout d'un moment celle ci accepta. Ils se mirent donc au milieu de l'arène et Jabu lui montra comment se mettre en garde. Jabu regarda la jeune fille et se mit en garde lui aussi. Quelques secondes plus tard Aiolia siffla ce qui voulait dire que le "combat" venait de commencer. Les deux adversaires se mirent à courir et la licorne envoya un coups de pied que la jeune fille para avec son bras. Celle ci envoya un coups de poing, puis un coups de pied de boxe française mais les deux coups furent arrêtés par son adversaire. Le combat fut impressionnant, les adversaire se combattaient avec acharnement. Mais Démétria transpirait à grosse goutes et s'épuisait assez rapidement mais celle ci n'abandonnerait pas aussi facilement. Mais au bout d'un moment Jabu fit tomber la jeune fille à terre, s'accroupit sur elle et brandit son poing. Démétria le regarda dans les yeux en reprenant son souffle et Jabu se releva et tendit la main que Démétria prit volontiers.

_ Tu te défend bien.

_ Merci, j'ai appris la boxe française.

_ Tu es très douée. Félicitèrent Aiolia et Kiki en même temps.

Démétria le regarda et le remercia avec un grand sourire. Ils se mirent tout les cinq, avec Kiki, dans les gradins et parlèrent entre eux. Les chevaliers apprirent donc que le jeune fille aimait bien la musique rock et Eavy métal, qu'elle avait une sœur de 17ans du nom de Mayline, qu'elle aimait bien les animaux surtout les chevaux et les loups, qu'elle avait vingt et un ans et qu'elle adorait la mythologie Grec. Quand aux chevaliers ils racontèrent leur âges et tout ce qui les concernait. Shun, Hyoga, Ikki, Sheena, Marine, Mu et Aphrodite les avaient même rejoins.

_ Tu es vraiment belle Démétria. S'enthousiasma le chevalier des poissons. Et j'adore ton prénom.

_ Merci beaucoup.

Elle se mit à rougir, ce qui fit rire les chevaliers. Quelques minutes plus tard ils se séparèrent et Jabu et Démétria allèrent en ville. Le chevalier de la licorne voulait lui faire visiter la ville d'Athènes et ses environs. La jeune fille regarda les alentours avec un grand intérêt faisant rire le chevalier. Quelques instants après la française entraina joyeusement son ami dans une boutique de vêtements et regarda une veste en cuire noire. Jabu regarda la veste et la trouva vraiment belle. Mais avant qu'il ne dise quoique ce soi Démétria changeât de rayon et regarda une petite jupe noire avec une chaine argenté accrochée dessus. Le japonais observa la jeune fille et sourit. Ce qu'elle était mignonne avec son regard lumineux d'enthousiasme, d'envie et de je ne sais quoi d'indescriptible.

_ Si tu la veux je te l'offre.

_ Quoi? Non, Jabu gardes ton argent.

_ Mais non, ça me fait plaisir.

_ Je ne veux pas.

Après une longue discutions, Démétria abandonna et Jabu acheta la jupe que la jeune fille aimait bien. Il lui acheta même un magnifique pantalon noir qui, pour lui, irait très bien à Démétria et un adorable bikini noir et violet noué avec des ficelles. Après avoir acheté les vêtements, tout deux s'installèrent à une table à l'extérieur, devant un bar. Démétria qui rougissait depuis l'achat du bikini, commanda un soda light et Jabu un café que le serveur leur apporta. Ils se mirent à parler longuement avant de payer et de retourner au sanctuaire en parlant.

_ Hey, salut Jabu, salut Démétria. S'écria Shun quand ils furent arrivé vers une des arènes.

Celui ci était en compagnie de Hyoga, de Seiya, Shiryu, Marine, Milo et Deathmask. Le cancer la regarda et la jeune fille se senti mal à l'aise tout à coups.

_ Qu'est ce que tu as? Murmura Jabu tout près de son oreille. Tu es pale, tu ne te sens pas bien?

_ Non, ne t'inquiète pas. Le rassura t-elle. Ce n'est rien.

_ Tu es sûr?

_ Oui, c'est juste que le regard de Death... J'ai l'impression d'avoir vu quelque chose qui m'a mise mal à l'aise.

_ Ha, Deathmask à toujours été comme ça ne t'inquiète pas.

Démétria le regarda, un sourcil levé et Jabu l'emmena auprès du chevalier du cancer avec un gros sourire, ignorant les protestations de la jeune fille. Ils firent donc connaissance et Démétria découvrit que Deathmask n'était pas si méchant que ça et que celui ci aimait plus que tout son compagnon, le chevalier d'or des poissons.


à suivre....


___________________________

Délire d'auteur:

Seiya: Chapitre terminé.

Hyoga: Hou hou! Jabu, tu ne serais pas amoureux de notre petite Démétria?

Jabu rougissant: Quoi? Mais non.

Seiya: C'est ça dede-la-louve? Jabu et Démétria?

dede-la-louve: Mais non, enfin vous verrez bien.

Ikki: Hm, rien à dire.

Shiryu: Tient pour une fois tu ne veux pas la tuer.

Ikki: bas non, pourquoi je le ferais?

Hyoga: Bas avec toi on sais jamais.

Shun: Rooo mon frère n'est pas un démon.

dede-la-louve: Que tu crois.

Seiya: Hey Deathmask ne fais pas peur à Démétria!

DM: Je ne lui ai rien fait.

Seiya: Surveille tes yeux.

Hyoga: Et une connerie et il fallait que ce soi Seiya qui la sorte.

Seiya rougissant: Mais heu.

Hyoga: Deux ans d'âge mental.

Shiryu: Comme tu dis.

Seiya: Pourquoi vous vous mettez tous contre moi?

dede-la-louve: C'est notre distraction préférée.

Seiya: Pfff bande d'ingrats.

dede-la-louve: Et oui. Bon chapitre suivant, chapitre 3 " Une nouvelle cosmo-énergie". Pause indice: Jabu agrandira son baraquement pour donner un peu plus de place à la jeune fille et tout les chevaliers vont sentir une nouvelle fois la nouvelle cosmo-énergie mais ne savent pas d'où cela vient. Bon et bien voila bisous bisous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dede-la-louve

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
humeur du moment : sauvage
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Chapitre 3: Aeolos, dieu des vents et du froid.   Mar 16 Aoû - 22:46

Chapitre 3: Aeolos, dieu des vents et du froid.





Dans une sombre forêt, Démétria courait, se sentant poursuivit par quelqu'un qui lui voulait du mal. Elle courait le plus vite possible, voulant échapper à l'énergie qu'elle sentait juste derrière elle et qui se rapprochait de plus en plus. Démétria sentait la peur lui tordre le ventre. Plus loin elle senti un grand froid l'envahir. Elle s'arrêta, croyant qu'il s'agissait de Hyoga et cria son nom. Elle avança doucement et un peu plus loin vit un silhouette. La jeune fille avança donc vers elle croyant toujours qu'il s'agissait du cygne mais malheureusement ce n'était pas lui mais un homme de grande taille, environs 1m80 ou plus, des cheveux blanc bleutés qui ondulaient autour de sa tête avec des yeux blanc rosés. Démétria le regarda paniquée et recula doucement. Mais l'apparition s'élança sur elle, transparent tel un fantôme et entra en elle, dans son corps. Démétria, les yeux fermés, resta immobile comme paralysée quelques secondes avant d'ouvrir ses yeux qui étaient devenus blancs. Soudain elle sentit, une douleur, une énergie faire son apparition mais celle ci fut très puissante et la faisait souffrir ce qui la fit hurler de douleur.

_ Démétria! Démétria réveille toi!

La jeune fille se réveilla en sursaut et se redressa d'un coups en faisant sursauter Jabu. Démétria regarda autour d'elle en reprenant son souffle. Elle se souvenait où elle se trouvait. Jabu avait agrandit sa cabane. Celle ci comportait maintenant quatre pièces. Deux chambres, l'une à côté de l'autre, la grande salle qui faisait cuisine et salon où se trouvait aussi la porte d'entrée et la salle de bain où il y avait aussi les toilettes.

_ Ja... Jabu.

_ Oui, je suis là.

_ J'ai fais un rêve vraiment étrange.

Le chevalier de la licorne l'interrogeât du regard et la jeune française lui raconta son rêve tout en regardant les expréssions sur le visage de Jabu. Celui ci l'écouta attentivement.

_ Si j'ai bien compris, tu me dis que tu as rêvée d'un homme aux cheveux blanc qui ondulent autour de sa tête et qui a des yeux roses.

_ Oui, il était habillé d'une... Toge blanche et j'avais un peu l'impression que c'était un fantôme.

_ Et tu dis qu'il est entré en toi.

_ Oui, dans mon corps. Jabu, que se passe t-il? Tu as l'air soucieux.

Jabu la regarda pensivement et secoua la tête.

_ Ne t'inquiète pas, tout va bien.

Le chevalier de bronze se leva soudainement et se dirigeat vers la porte ouverte et s'arrêta sur le pas de la porte. Jabu se retourna lentement vers la jeune fille et la regarda en souriant, faisant rougir Démétria.

_ Tu viens avec moi? Nous allons en parler à Shion. Dit doucement Jabu en tendant la main vers elle.

Démétria prit doucement la main du japonais et celui ci la tira lentement pour la mettre debout sur le sol. Ils se regardèrent longuement dans les yeux et se dirigèrent vers la porte de la chambre et s'en allèrent en direction des temples, les traversant en courant. Quelques minutes plus tard ils entrèrent dans le palais du pope et lui racontèrent le rêve de la jeune fille. Shion écouta attentivement et se leva pour faire les cents pas dans son bureau.

_ La personne que tu me décris est réelle. Dit l'ancien bélier en s'arrêtant devant Jabu et Démétria. Jabu, tu la connais aussi, n'est ce pas?

_ Oui, grand pope.

_ Et toi Démétria, tu la connais?

_ Non, pas du tout. Qui est ce?

_ Cette personne est Aeolos, le dieu du vent et du froid.

_ Aeolos? Qu'est ce que cela veut dire?

_ Je ne sais pas, peut-être qu'il y a une menace qui se prépare.

_ Une menace?

_ Je n'en suis pas certain, mais il faudra que nous fassions attention à toi.

_ Je dois être protégée?

_ Ne prenons pas de risque, ne t'inquiète pas, tu seras protégée et à l'abri avec Jabu.

_ Si vous pensez que ceci est nécessaire, je ne prendrais pas de risque.

Shion hocha la tête et Jabu et Démétria se retirèrent. Quand elle fut dehors, la jeune fille soupira et s'assit sur les marches devant le temple du pope.

_ Ca va? S'inquiéta un peu Jabu en s'installant à ses côtés.

_ Oui, je m'inquiète un peu. Répondit la jeune française. Pourquoi veut-il s'en prendre à moi?

_ Je ne sais pas mais je te protègerais.

_ Tu me le promet?

_ Oui même si je dois perdre la vie en le faisant.

_ Ne dis pas ça Jabu, ce serai trop horrible.

Le japonais la regarda et vit que celle ci avait l'air triste. Il s'approcha d'elle et la prit dans ses bras. Démétria fut très surprise mais se laissa faire tandis que Jabu lui caressait les cheveux tendrement pour essayer de la calmer.

_ Tu as déjà eus des amants ou des petit copains?

Démétria sursauta à la question et regarda son amis d'un air surprise.

_ Pourquoi cette question?

_ Je veux juste savoir. Je trouve que tu es une belle jeune fille et si tu me dis que tu en as jamais eus je ne te croirais pas, tu es trop mignonne pour cela.

_ Ou... Oui j'en ai eus.

_ Ha? Combien?

_ Beaucoup, trop même.

Jabu la regarda et lui fit un étrange petit sourire. La jeune fille le regarda et commença un peu à s'inquiéter.

_ Qu'est ce que tu as? Quelque chose ne va pas?

_ Tu sais, je suis jaloux de tes ex.



à suivre....

______________________________________

Délire d'auteur:

Seiya: Chapitre terminé.

Hyoga: Wow quel rêve.

Ikki: Oui c'est vrai, mais au fait dede-la-louve, pourquoi nous n'apparaissons pas?

dede-la-louve: Parce que c'est sur Jabu et Démétria pas sur vous, na.

Ikki: Tu me tire la langue, c'est très mature dis donc.

Hyoga: Bas tu fais quoi dede-la-louve?

dede-la-louve: Bas je mange.

Seiya: Et nous?

dede-la-louve: J'ai commandée à manger pour vous.

Shun sautant dans les bras de dede-la-louve: Ho merci, c'est trop gentil.

dede-la-louve: Mais de rien.

Shiryu: Jabu, Démétria te plais?

Jabu rougissant: Hein? Quoi?

Shiryu riant doucement: Non rien.

Seiya: Ha, il va y avoir un couple de plus dans le sanctuaire, apparemment.

dede-la-louve: Je suis désolé mais je vais passer. Chapitre suivant, chapitre 4 "Est ce une proposition?". Le titre n'est pas définitif. Pause indice: Démétria est très surprise et tout les deux parlerons. Shion cherchera une explication au rêve de la jeune française mais ne trouvera rien. Voila je crois que c'est tout, bisous et rendez vous au chapitre suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dede-la-louve

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
humeur du moment : sauvage
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Chapitre 4: Mon cœur meurt d'amour pour toi (Le titre n'est    Mar 16 Aoû - 22:47

Chapitre 4: Mon cœur meurt d'amour pour toi (Le titre n'est pas définitif).



_ Hein? Quoi? Pardon je crois que je n'ai pas bien entendu.

_ J'ai dis que j'étais jaloux de tes ex.

_ Ha bah si, j'avais bien entendu.

_ Démétria, je ne plaisante pas.

_ Co... Comment ça?

Jabu prit les mains de la jeune fille dans les siennes et la regarda dans les yeux.

_ Tu es belle et incroyable. Tu es adorable et tu me plais...

_ Tu... Tu es tombé amoureux de moi?

_ Oui, je le suis.

La jeune fille ouvrit les yeux en grand et soupira de désespoir. Pourquoi fallait-il que cela arrive? Il ne fallait pas que l'un d'eux ou même elle tombent amoureux sinon la séparation quand elle arrivera à rentrer chez elle, sera dur.

_ Jabu...

_ Non, ne dis rien.

Le jeune japonais mit un doigt sur ses lèvres et s'approcha doucement d'elle. Démétria le regarda avancer de plus en plus. Elle aurait voulu reculer mais ne pouvait pas bouger ou plus exactement, ne voulait pas reculer. Elle sursauta un peu quand elle sentie les lèvres fraiches du jeune homme sur les siennes. Ils s'embrassèrent un long moment, savourant ce baiser que Jabu avait attendu depuis un moment déjà. Mais cela fut de courte durée car Démétria se recula lentement, reprenant enfin ses esprits.

_ Qu'est ce que tu as?

_ Ce n'est pas possible.

_ Comment ça?

_ Tu ne peux pas être amoureux de moi, c'est impossible, tu ne peux pas.

_ Pourquoi ce serait impossible de s'aimer? Je t'aime Démétria.

_ Non! Écoute moi, je partirais quand nous trouverons le moyen de me renvoyer chez moi et je ne reviendrais pas. Tu ne peux pas m'aimer, tu vas souffrir.

_ Démét...

_ Je suis désolé Jabu.

Elle se leva et le regarda tristement. Elle ne voulait pas lui faire de mal mais elle n'avait pas le choix.

_ Je suis désolé, je vais demander au grand pope de me loger autre part.

_ Quoi?! Démétria attend s'il te plais!

Mais la jeune fille ignora ses supplications et entra une nouvelle fois dans le temple du pope. Jabu tendit le bras pour la retenir mais elle était déjà partie. Il laissa retomber son bras et baissa la tête. Pendant ce temps Démétria parlait avec Shion.

_ Tu veux loger autre part? Qu'est ce qui s'est passé?

_ Jabu est...

_ Oui?

_ Il est tombé amoureux... De moi.

_ Ha, et qu'y a t-il de gênant là dedans?

_ Je ne suis pas de ce monde, je ne veux pas qu'il souffre quand je repartirais chez moi.

_ Oui je comprend. Donc, chez qui veux tu loger?

La jeune française le regarda et se mit à réfléchir. Chez qui voulait-elle loger? Le pope? Mu? Milo? Elle ne savait pas. Soudain la réponse lui vint.

_ Je voudrais loger chez Hyoga si vous êtes d'accord et si cela ne dérange pas.

_ Je veux bien, mais pourquoi ce choix?

_ Je déteste la chaleur et Hyoga a le pouvoir de me rafraichir à chaque fois.

_ D'accord, Hyoga habite chez Camus du verseau, deuxième temple plus bas.

_ Je vous remercie grand pope.

Shion hocha la tête et regarda la jeune fille partir de son bureau. Plusieurs minutes plus tard Démétria était entrée dans les appartements du temple du verseau et avait tout expliquée à Camus et son disciple qui l'écoutèrent attentivement.

_ Ne regrette pas tes choix, mais tu sais, tu ne pourras pas l'éviter éternellement. Conseilla le verseau.

_ Jusqu'à mon départ. Souffla la française.

_ Ne l'évite pas comme ça, il souffrira un peu plus. Fit Hyoga avec un étrange regard. Toi aussi tu as le droit d'aimer, que ce soi lui ou un chevalier d'or, un chevalier divin, Camus ou même moi.

A ces mot Démétria sursauta et leva les yeux vers ceux du cygne. Celui ci s'avança vers elle et s'accroupit, se mettant à sa hauteur alors que la jeune fille était assise dans un fauteuil.

_ Suis ton cœur quand il te parle. Écoute ce qu'il te dit. Fit Camus.

Démétria hocha la tête et semblait réfléchir. Camus la regarda et alla dans la cuisine pour faire du thé qu'il tendit aux deux jeunes gens et se prit une tasse à son tour. Après le thé, Camus montra une chambre où Démétria pourrais dormir. La jeune fille entra dans la pièce et regarda les lieux avant de déposer ses affaires. Les vêtements qu'elle s'était achetée en compagnie de Jabu. Elle remercia les deux chevaliers et alla dans la douche.
trois jours plus tard Hyoga se leva vers les dix heures et alla sur son balcon pour s'étirer. Après s'être bien étiré, il regarda les alentours d'un œil endormi. Son balcon donnait sur la descente des marches. Il baissa les yeux et vit Démétria assise sur des rochers, caressant un petit chien. Il y a des chien ici? Pensa le cygne étonné. Il s'habilla et descendit devant le temple du verseau. Il regarda la jeune fille qui souriait et s'approcha doucement.

_ Bonjour. Salua le jeune homme. Tu t'es fait un nouvel ami?

_ Bonjour. Non, il était en train de monter sur les rochers.

Le chien regarda Hyoga et se débattit des bras de la jeune fille pour descendre ensuite des escaliers des temples tout en grognant.

_ Apparemment je lui ai fait peur.

_ Ce n'est pas grave, il va rentrer chez lui.

Le cygne regarda la jeune fille et sourit. Elle avait l'air de bien aimer les animaux. La jeune française regarda le ciel pensivement, observée par les yeux de glace de Hyoga. Pendant ce temps Jabu faisait le ménage dans sa cabane et arrivé devant la porte de la chambre où Démétria avais dormi, il s'arrêta et la regarda. Il repensa à la jeune fille.

*_ Tu ne peux pas être amoureux de moi, c'est impossible, tu ne peux pas. Je partirais quand nous trouverons le moyen de me renvoyer chez moi et je ne reviendrais pas.

Toute la discussion et les mots de Démétria résonnaient encore dans sa tête. Il soupira et entra dans la chambre. Peut-être qu'elle avait raison. Ce monde n'était pas le sien.

_ Je ne veux pas qu'elle s'en aille!

Il laissa tomber son balai et sorti du baraquement pour se diriger vers les escaliers des temples. Il traversa les temples le plus vite possible. Hyoga et Démétria continuaient de discuter.

_ Je n'ai pas envie de partir.

_ Oui je le sais.

_ Je me suis faite des amis et j'aime bien ton monde.

_ Ne t'inquiète pas, je serais toujours là pour toi, pour t'épauler, t'écouter.

La jeune femme le regarda et se blottit dans ses bras pour le remercier au moment où Jabu arrivait en haut des marches entre le temple du verseau et celui du capricorne. Il ouvrit les yeux en grand en voyant Hyoga tenir celle qu'il aimait dans ses bras. Démétria ne pouvait pas le voir étant donné qu'elle lui tournait le dos mais le russe leva les yeux vers lui et le défia du regard en lui lançant un petit sourire taquin. Jabu serra les dents et les poings et fit brusquement demi tour dans un grognant presque inaudible mais assez pour que Démétria ne le remarque pas. Hyoga le regarda partir et tourna son regard vers la jeune fille.

_ Mais tu transpire. Constata-il.

_ Oui, excuse moi il fait chaud, trop chaud.

_ Ce n'est pas grave, je vais te rafraichir, tu vas te sentir mieux.

Hyoga se détacha de la jeune fille et lui prit les mains dans les siennes. Quelques instants plus tard il augmenta un peu son cosmos et envoya une vague de froid autour de Démétria. Celle ci ferma les yeux et ses cheveux bougèrent lentement autour de sa tête comme si un léger vent venait de se lever. Hyoga la regarda et la trouva un peu plus magnifique ainsi. Il comprenait pourquoi Jabu était tombé amoureux de la jeune française. Elle était gentille, douce, affectueuse et belle.



à suivre.... ( Je sais, je suis méchante je coupe au meilleur moment).

_________________________________

Délire d'auteur:

Seiya: Chapitre terminé.

Ikki Jabu se déclare.

Shun: Sa déclaration était vraiment mignonne.

Shiryu: C'est quand même dommage.

Ikki: Au fait, il n'y a que Jabu, Démétria, Shion, Camus et Hyoga qui apparaissent et pas nous.

dede-la-louve soupirant: Pffff arrête de râler.

Ikki: je râle si je veux.

Seiya levant les yeux aux ciel: Ikki.

Ikki: Bas tient au fait, Hyoga ne drague pas Démétria alors que tu as un ami qui flash déjà sur elle.

Hyoga faisant son innocent: Qui? Moi? J'ai rien fait.

Ikki: tait toi, tu es grillé.

dede-la-louve: Ikki a raison.

Hyoga: Pourquoi tu n'es pas de mon côté dede-la-louve.

Ikki: Chut!!! Pour une fois qu'elle es de mon côté.

Hyoga: Pffff, méchant tu me vole ma femme.

Ikki: Ta femme? dede-la-louve? Tu peux la garder.

Ch'bam, un coups de massue sur la tête d'Ikki.

dede-la-louve: Je suis toujours là idiot. Où est Shun.

Shun: Je suis là, je ramène la nourriture.

Shun s'approche de dede-la-louve et lui donne deux gros sac.

dede-la-louve: Alors voici la nourriture. Pour qui la pizza?

Seiya: Pour moi.

dede-la-louve: Pour qui les nouilles avec du bœuf?

Shiryu: Pour moi.

dede-la-louve: Ok, pour qui les brochettes? Pour qui la ratatouille? Les sushis? Et les sushi et maki complet?

Ikki: Moi les brochettes.

Hyoga: C'est pour moi la ratatouille.

Shun: Les sushis sont pour moi et la dernière commande est pour toi.

dede-la-louve: Super, enfin à manger.

Seiya: En tout cas pauvre Jabu quand il voit Démétria dans les bras de Hyoga.

Ikki: Don Juan va.

dede-la-louve: Enfin bref, chapitre suivant, chapitre 5" La décision du cœur". Le titre n'est pas définitif. Pause indice: Démétria et Hyoga vont encore parler. La jeune fille se baladera tout en réfléchissant et tombera sur Jabu. Celui ci essaiera de la fuir mais n'y arrivera pas. Ils finirons par discuter. Et voila, le chapitre est terminé et j'espère que vous l'avez bien aimé. Voila, rendez vous au chapitre suivant, bisous tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dede-la-louve

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
humeur du moment : sauvage
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Chapitre 5: Un mystère de plus pour Démétria.   Mar 16 Aoû - 22:48

Chapitre 5: Un mystère de plus pour Démétria.




Démétria se promenait dans le domaine sacré, regardant autour d'elle avec fascination. Elle aimait bien cet endroit, le sanctuaire d'Athéna. Malheureusement pour elle, elle ne pouvait pas rester dans ce monde qui n'était pas le sien, bien qu'elle aurait voulu y rester. Alors qu'elle descendait dans l'une des arènes, elle s'arrêta d'un coups. Devant elle se trouvait Jabu qui s'était lui aussi arrêté, aussi surpris qu'elle. Ils se regardèrent un long moment et peu après le chevalier de la licorne détourna la tête et parti aussi vite que possible. La jeune fille tendit le bras mais ne frôla que celui du chevalier. Celui ci se retourna quand il senti le contact et regarda le visage triste de celle qu'il aime. Quelle torture de voir son visage si triste. Mais il ne pouvait plus la regarder depuis ce qu'il avait vu il y a quelques jours de cela. Son cœur s'était brisé.

_ Jabu... Ne pars pas.

Le jeune homme la regarda parler d'une petite voix et baissa le regard. Il voulu se dégager mas la jeune française le tenait fermement (Auteur: Et ta force de chevalier?).

_ Non! S'il te plais ne t'en vas pas. Pourquoi me fuis-tu? Dis le moi. C'est à cause de ce qu'y s'est passé avant que j'emménage chez Camus?

_ Ne me dis pas que tu ne sais pas ce qu'il se passe.

_ Non, qu'est ce qui se passe?

_ Toi et Hyoga!

_ Quoi Hyoga et moi?

_ Je vous ai vus dans les bras l'un de l'autre!

_ Et alors?

_ Tu le fais exprès ou quoi? Tu ne te met pas avec moi mais avec Hyoga si?

_ Mais calme toi... C'est un malentendu, Hyoga m'a juste remonté le moral, je ne voulais pas partir, j'étais triste et il a voulu m'aider.

_ C'est...C'est vrai?

_ Oui, je me sens bien ici et je vous aime bien.

Jabu la regarda, allait répondre mais Kiki arriva tout à coups et se mit entre eux deux.

_ Démétria! Démétria!

_ Que se passe-t-il Kiki? Demanda Jabu surpris.

_ C'est Shion! Il a trouvé le moyen de renvoyer Démétria chez elle. S'empressa de répondre le jeune roux.

La jeune femme allait dire quelque chose mais Kiki les tira et les téléporta devant la porte du bureau du pope. Il cogna à la porte et entra quand Shion leur donna la permission de rentrer. Tout trois franchirent la porte et se prosternèrent en face du pope.

_ Bonjour Jabu, Démétria, Kiki. Asseyez vous.

Les trois amis obéirent au grand pope et attendirent que celui ci prenne la parole. Démétria avait l'estomac noué par la peur et était très nerveuse.

_ Je crois bien que Kiki t'a expliqué pourquoi tu es là.

_ Oui, vous avez trouvés un moyen de me renvoyer chez moi?

_ Oui c'est exact. Je vais augmenter mon cosmos pendant que Deathmask ouvrira un faille dimensionnelle.

_ Heu ce n'est pas un peu compliqué?

_ Si un peu mais c'est la seule solution.

_ Vous avez raison, à quand le départ?

_ Demain, si tu es d'accord.

Démétria sursauta et regarda Jabu et Kiki qui avaient une lueur de tristesse dans le regard. Le chevalier de la licorne hocha la tête tout en soupirant. Elle avait compris ce qu'il voulait dire. Elle devait partir dans son propre monde car celui ci n'était pas le sien même si cela les ferais souffrir tout les deux. Il fallait qu'elle le fasse.

_ Je... Je suis d'accord.

_ Bien.

Shion se leva et fit signe aux deux chevaliers et à la jeune fille de faire de même. Il tapota ensuite l'épaule de Démétria et les accompagna jusqu'à la porte.

_ Tu vas nous manquer Démétria.

_ Vous aussi.

Kiki se jeta dans bras et la jeune fille le serra fort contre elle. Elle aimait bien ce jeune homme plein de vies et de joies. Elle s'écarta de lui et lui caressa les cheveux pendant que l'apprenti sanglotait. Quelques instants plus tard Jabu l'accompagna jusqu'au temple du verseau et l'aida à faire son sac (elle avait achetée un petit sac de voyage). Le lendemain Démétria accompagnée de Hyoga, Camus et Jabu se rendit au temple du pope. Celui ci l'emmena jusque devant la statue d'Athéna que regarda Démétria fascinée. Il y avait aussi tout les chevaliers d'or, chevaliers divin, Marine et Sheena. Shion prit délicatement les deux mains de la française dans les siennes et l'entraina au milieu, juste devant la statue. Il convoqua Deathmask, qui vint de suite et regarda la jeune fille, lui demandant si elle voulait faire de dernier au revoir. Démétria hocha la tête et s'approcha doucement de Jabu avec un sourire triste. Elle le regarda tristement et se jeta dans ses bras que la licorne serra autour de ses hanches.

_ Tu vas me manquer Jabu.

_ Toi aussi.

_ Nous sommes prêt Démétria.

La jeune fille se retira des bras du jeune homme et recula lentement. Elle se détourna de lui et se mit entre Shion et le cancer. Le grand pope et le chevalier d'or se concentrèrent et le cancer ouvrit une porte dimensionnelle. Démétria tourna la tête et fit au revoir avec la main aux chevaliers et prit la main du cancer qui l'entraina dans le passage. La jeune fille n'eut pas le temps d'admirer les alentour des dimension car déjà ils arrivèrent de l'autre côté. Il s'agissait d'une magnifique forêt où les rayons du soleil éclairaient chaleureusement l'endroit.

_ Je crois que vous vous êtes trompé d'endroit.

_ Ha? Tu en es sûr?

_ Certaine. Il n'y a pas ce genre de forêt avec des animaux comme ça là où j'habite. Confirma la française en montrant un oiseau de paradis et une biche accompagnée de son petit qui buvaient au bord d'une marre.

_ Hm, c'est étrange.

_ Tu ne dois pas partir. Résonna une voix.

_ Quoi?! Qui est là?! Cria le cancer. Montrez vous!

Il se mit devant Démétria et scruta les alentours avec son cosmos. Soudain il senti une énergie vraiment énorme et un vent fort commença à souffler. La jeune fille leva la tête en fermant les yeux. Ce n'était pas vraiment le froid qu'elle aimait bien mais le vent. Elle écarta un peu les bras et apprécia le vent qui soufflait autour d'elle.

_ C'est ta destinée. Déclara la voix qui résonnait toujours autour d'eux.

Un homme aux cheveux court de couleur blanc et aux yeux rose apparu en face d'eux. Angélo se mit aussitôt en garde et était prêt à attaquer.

_ Qui êtes vous?!

_ Je suis Aeolos ou Eol comme vous préférez. Se présenta le nouveau venu. Je suis le dieu du vent.

_ Vous étiez dans mon rêve. Pourquoi êtes vous là? Est ce vous qui nous a conduis ici?

_ Tu ne peux pas ça, tu ne peux pas le faire.

_ Qu'est ce que je ne peux pas faire? Partir chez moi? Revenir dans mon propre monde?

_ Retourne et trouve ce que tu as en toi. Trouve et n'oublies pas qui tu es (Auteur: Un petit honneur pour le roi lion hi hi).

_ Je... Je ne comprend pas ce que vous me dites.

_ Qui es tu? Le sais-tu?

_ Moi? Je suis Démétria Haristi, Je suis française de la région parisienne et j'ai vingt et un ans.

_ Ce que tu es mais pas qui tu es. Trouve ce qu'il y a, cherche sous tes yeux, en toi. Accomplis ce que tu dois accomplir.

Aeolos commençait déjà à disparaitre.

_ Pourquoi est ce que vous disparaissez? Demanda Angélo qui jusque là n'avait rien dit.

_ Parce que ceci est mon fantôme. Maintenant vas Démétria.

Soudain une lumière aveuglante s'éleva d'une des mains du dieu et Démétria et Angélo se protégèrent avec leurs bras. Aeolos fit un mouvement du bras et les expulsa à travers le passage dimensionnelle.


à suivre...

_______________________________

Délire d'auteur:

Seiya: Chapitre terminé.

Hyoga: Mouvementé ce chapitre.

Ikki: Oui c'est claire.

Jabu: Ho Démétria s'en va.

Shiryu: Vu le chapitre elle ne partira peut-être pas.

Seiya: Je veux la suite!!!!

Shun des étoiles plein les yeux: Moi aussi je veux la suuuuuiiiiiite!!!

Démétria: Hoooo, j'ai pas envi de partir moi.

Seiya C'est la vie.

Ch'bam Seiya est assommé par Jabu.

Jabu: Toi tu te tais, je veux pas que Démétria s'en aille.

dede-la-louve: Ho un miracle.

Ikki: Quel miracle?

dede-la-louve: Seiya ne peux plus rien dire.

Hyoga: C'est vrai que c'est un miracle.

Jabu: Bien fait na.

Ikki levant un sourcil: Très adulte.

Jabu: Mais heu.

Ikki: Tu vois, qu'est ce que je disais.

Hyoga: Mais qu'est ce que c'est que ce charabia que nous dit ce Aeolos?

Ikki: Je sais pas, j'ai rien compris.

dede-la-louve: Cela ne m'étonne pas de toi.

Ikki: Ho! Et toi tu le sais?

dede-la-louve: Moi? Bah oui puisque c'est moi qui écrit.

Shun: Ha? Et qu'est ce que tout ce mystère?

dede-la-louve faisant un gros bisou à Shun: Et bien vous verrez bien. Bon chapitre suivant, chapitre 6 " Le mystère du dieu du vent". Le titre n'est définitif. Pause indice: Un grand mystère plane sur les paroles du dieu. Démétria et Angélo raconte ce qui s'est passé au pope et aux chevaliers et ceux ci trouvent cette histoire un peu bizarre. Ils vont tout faire pour savoir pourquoi le dieu Aeolos veut que la jeune fille reste mais n'arrivent pas à trouver. Désolé mais je ne peux pas en dire plus, je n'ai pas continuée à écrire mais ne vous inquiétez pas le prochain chapitre arrivera très bientôt. Bon et bien rendez vous au chapitre suivant, gros bisous tout le monde nous nous revoyons après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dede-la-louve

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
humeur du moment : sauvage
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Chapitre 6: Le temps des adieux.   Mar 16 Aoû - 22:49

Chapitre 6: Le temps des adieux.




A ce moment précis Saga réceptionna le sac et Jabu Démétria alors que Angélo s'écrasait au sol comme une merde.

_ Angélo! S'exclamèrent Shura et Aphrodite en courant vers lui.

_ Je vais bien, je vais bien. Rassura-t-il.

_ Mais que s'est-il passé?! S'écria Kanon.

Le cancer se releva et raconta toute l'histoire alors que Jabu s'était assit au sol pour allonger Démétria et mettre sa tête sur ses genoux car elle s'était évanouie à cause du choc. Le chevalier de la licorne la regardait tendrement bien qu'il ne comprenait pas la situation. Quand Angélo eut fini de raconter, Shion fronça les sourcils et se mit à réfléchir longuement, observé par les chevaliers présent.

_ En attendant de trouver une explication à tout ceci, il ne faudra pas que Démétria sorte du sanctuaire.

Jabu regarda Shion et hocha la tête. Quelques minutes plus tard, le chevalier de la licorne transporta Démétria jusqu'au temple du verseau pour la mettre sur son lit. Il s'assit sur le bord et regarda le visage de la belle endormi. Avec un doux sourire il repoussa une mèche de cheveux du front de la jeune fille. Ce qu'il aimait la regarder. Quelques instants plus tard Démétria se réveilla et regarda autour d'elle. Elle tomba nez à nez avec Jabu et le regarda dans les yeux. Celui ci plongea son regard dans les yeux dorés de la jeune fille.

_ Je n'ai pas pu rentrer chez moi.

_ Je sais, Angélo nous a tout raconté.

_ Il t'a raconté les paroles de...

_ Oui et je ne comprend pas.

_ Moi non plus.

Ils se mirent donc à réfléchir mais ne trouvant pas la solution, abandonnèrent et décidèrent de s'asseoir sur des chaises sur le balcon de la chambre de la jeune fille du temple du verseau. Ils parlèrent pendant un bon moment et Démétria fit un geste pour expliquer ce qu'elle disait quand soudain, un vase sur une petite table du balcon tomba pour se briser sur le sol, faisant sursauter la française qui se retourna, ne s'y attendant pas du tout.

_ Que s'est-il passé?

_ Il a dû tomber.

_ Je ne crois pas, regarde où il a atterri. Il est assez loin de la table.

_ Oui, c'est bizarre, juste au moment où tu faisais un geste avec la main. Refais le pour voir?

Démétria le regarda inquiète et fit ce que son ami lui demandait. Un peu hésitante, elle fit le même geste qu'elle avait fait. Elle s'attendait à ce que rien ne se passe mais une fleure posée sur la petite table vint voler vers elle et se posa sur ses genoux.

_ Mais, c'est quoi ce délire?

_ Je te l'ai dit. Répondit une voix derrière elle. Ce que tu as en toi, qui tu es, ta destinée, ce qui vie en toi.

Jabu et Démétria se retournèrent en même temps pour faire face à Shun debout devant la porte qui séparait le balcon et la chambre.

_ Shun? Fit Jabu étonné.

_ Pas votre ami Shun, je suis Aeolos ou Eolo comme vous le désirez. Se présenta le dieu.

_ Aeolos, Eolo le dieu du vent. Murmura Jabu. C'est logique, Shun est un chevalier qui commande au vent.

_ C'est cela, chevalier de la licorne. Confirma Eolo.

_ Je ne comprend pas, vous voulez dire que Démétria est un chevalier du vent comme Shun?

_ Pas un chevalier, une déesse.

_ Comment? C'est impossible. Déclara Démétria surprise.

_ Rien n'est impossible. Répondit le dieu du vent.

_ Je suis votre réincarnation? Demanda la jeune fille.

_ Ma réincarnation? Non tu ne l'es pas. Tu es mon héritière, comprend tu? Expliqua l'homme en face d'elle.

_ Malheureusement oui, mais je ne sais pas si je dois vous croire. Souffla la française.

_ Démétria, le dieu du vent n'est pas un méchant et il n'a aucune raison de mentir, il est l'un des dieux qui est de notre côté. Informa Jabu.

La jeune fille regarda son ami dans les yeux et soupira.

_ Je suis vraiment la future déesse du vent?

_ Oui.

_ Ce n'est pas possible. Comment va-t-on faire?

_ Nous allons fusionner tout les deux et tu seras complète.

_ C'est si rapide.

_ Hm oui je sais, je te laisse quelques jours pour "digérer" cela. A bientôt jeune déesse.

Un petit vent fit son apparition et l'âme du dieu quitta le corps du jaune Andromède. Celui ci tomba à genoux pendant que l'âme disparaissait.

_ Shun! S'écrièrent les deux amis en même temps en se mettant à côté de lui.

_ Je vais bien ne vous inquiétez pas mais je n'arrive pas à m'habituer aux intrusions des âmes des dieux.

_ On peu dire que tu n'as pas vraiment de chance.

_ Ne m'en parle pas. Excusez moi, je vais aller me reposer.

_ C'est tout à fait compréhensible.

Shun lui fit un sourire et s'en alla en les laissant seuls.

_ Une déesse. Souffla Démétria. Vais-je être obligée de vous quitter?

_ Je ne sais pas. Répondit Jabu. Je ne sais pas Démétria.

_ Tu peux m'appeler Démy si tu veux.

Jabu la regarda et sourit, vite suivi par la jeune fille. Quelques temps après le chevalier de bronze allait partir pour laisser son amie se reposer mais celle ci lui demanda si il pouvait rester avec elle le temps qu'elle s'endorme. Le japonais accepta et l'informa qu'il sera toujours là à son réveille. Il regarda celle qu'il aimait, somnoler pour après s'endormir. La licorne la regarda tendrement et écarta une mèche de cheveux du visage endormi.

_ Je ne t'abandonnerais jamais. Murmura Jabu. Je ne pourrais jamais abandonner la personne dont je suis amoureux.

Démétria, qui tournait le dos au chevalier, esquissa un petit sourire et ferma les yeux pour s'endormir. Quelques heure plus tard, ou le lendemain, la jeune fille se réveilla en douceur et regarda à côté d'elle. Jabu dormait à point fermé. Démétria se mit à sourire et se leva pour ensuite se diriger vers la cuisine où elle trouva Camus qui préparait le petit déjeuné comme chaque matins. Ils se saluèrent en souriant et la jeune brune prépara le petit déjeuné de Jabu qu'elle mit sur un plateau. Le verseau l'aida un peu et elle alla jusqu'à la chambre où elle entra. Jabu dormait toujours. Attendrit par le doux visage endormi, elle s'approcha du lit et déposa le plateau sur la table de chevet. Démétria se redressa et s'assit doucement sur le bord du lit. Elle regarda le chevalier et approcha lentement son visage du sien. Elle le regarda un peu. Jabu était vraiment très charmant et mignon. La jeune fille s'approcha encore mais au lieu de poser ses lèvres sur celles du jeune homme elle les posa sur sa joue. Le japonais grogna un peu et bougea pour enfin se réveiller doucement. Il se frotta les yeux et les tourna vers son amie.

_ Bonjour belle ange. Souffla-t-il en souriant.

_ Bonjour toi, j'ai apportée le petit déjeuner.

_ Ho c'est gentil ça.

Démétria se mit à sourire et s'installa à côté de lui avec le plateau. Jabu regarda la nourriture et commença à manger suivit par son ami. Quelques temps après Démétria ramena le plateau dans la cuisine.

_ Bonjour Démétria, alors comment vas-tu?

_ Bien merci, Jabu est resté cette nuit pour me remonter le moral.

_ Hm, Jabu.

_ Oui, Jabu et non Hyoga il ne s'est rien passé.

_ Ho mais je n'ai rien dit.

Démétria le regarda avec un sourire et quelques heures plus tard sortie pour se rendre dans le bureau du grand pope. Elle lui expliqua sa rencontre avec le dieu du vent et la discussion qu'elle avait eut avec lui. Shion l'écouta attentivement et lui prit les mains en lui parlant pour lui changer les idées, lui disant que ceci n'était pas très grave et qu'elle serait toujours acceptée dans le sanctuaire. La jeune fille pleura de joie et sortie du bureau mais tout de suite après un petit vent fit son apparition dans les couloirs du temple et le dieu Eolo se matérialisa devant elle.

_ Alors? Es-tu prête?

Démétria hocha la tête et le dieu leva les bras au niveau des épaules. Une lumière fit son apparition en même temps qu'un léger vent. Tout les chevaliers sentant cette énergie se dépêchèrent de montés les escaliers menant au temple du pope. Quand ils furent arrivés ils virent le dieu en face de Démétria. Eolo était entouré de lumière et la jeune française avait les yeux fermés et ses cheveux bougeaient au gré du vent. Soudain la lumière fut plus forte et le dieu devint transparent pour enfin entrer à l'intérieur du corps de la jeune fille. Celle ci émit un petit cri de surprise et ses cheveux noirs virèrent au blanc. Quand la lumière et le vent disparurent elle tomba au sol évanouie. Jabu couru dans sa direction et la prit doucement dans ses bras.

_ Ses cheveux... Ils sont devenus blancs. Fit la licorne surprit.

_ Le dieu Eolo lui a donné ses pouvoirs et sa connaissance. Déclara Shion en s'approchant d'eux. Et maintenant Démétria est la déesse du vent.

_ La déesse du vent. Répétèrent doucement les chevaliers en même temps.

_ Cela veut dire qu'elle va devoir partir? Demanda Jabu redoutant la réponse.

_ J'en ai bien peur. Répondit le pope tristement.

Après cette phrase la jeune déesse ouvrit doucement les yeux. Ceux ci aussi avaient changés de couleur. Ils n'étaient plus dorés mais rose comme l'ancien dieu du vent. Celle ci se releva et regarda les chevaliers.

_ Bonjour tout le monde, pourquoi me regardez-vous comme ça?

_ Regarde toi. Conseilla Shion en lui tendant un miroir.

Celle ci le prit et se regarda attentivement et baissa le miroir. Elle comprenait maintenant l'air étonné des chevaliers. Elle soupira mais n'eut pas le temps de s'en remettre car une personne se matérialisa en face des chevaliers et de la jeune fille. Ils le regardèrent attentivement et remarquèrent que la personne qui était en face d'eux était le puissant Zeus le dieu des dieux. Les chevaliers se prosternèrent suivi de près par Démétria qui compris qui était devant elle. Le puissant dieu ressemblant à un beau jeune homme aux longs cheveux blancs s'approcha silencieusement de la jeune fille et tendit la main. Démétria la regarda et la prit tout en hésitant. Il la fit se levé et mit son autre main sur sa tête. La jeune déesse ferma les yeux et vit pleins d'informations venir dans sa tête et sa mémoire.

_ Que... Qu'est-ce que c'est?

_ Le rôle d'Eolo, ses fonctions et ses connaissances.

_ Seigneur Zeus?

_ Oui ma jeune enfant?

_ Suis-je obligée de partir avec les autres dieux?

_ J'en ai bien peur mon enfant.

Démétria le regarda et baissa la tête tristement.



à suivre...


__________________________________

Délire d'auteur:

Seiya: Chapitre terminé.

Shun: Ho, Démétria est la déesse du vent à la place de Eolo.

Hyoga: Oui et comme d'habitude tu te fais posséder par un dieu.

Shun: Oui je dois avouer que ceci est un peu épuisant.

Ikki grognant: dede-la-louve! Mon petit frère se fait encore avoir par un dieu?!

dede-la-louve: Ho arrête de raler. C'est passé.

Ikki: Ouai mais quand même.

Shiryu: En tout cas belle scène de réveille avec Démétria et Jabu.

Jabu: Oui mais je n'aime pas trop la fin.

Seiya: Ouai, Démétria va partir avec les dieux.

Démétria en déesse: C'est triste.

Seiya: Ho tu es en déesse.

Démétria: Oui mais je peux reprendre mon apparence original.

Shiryu montrant Démétria normal: La preuve.

dede-la-louve: De toute façon le chapitre suivant est le dernier chapitre.

Ikki: Quoi?!

Shiryu: Je crois que ceci est logique, Démétria va partir donc c'est logique que le chapitre suivant soi le dernier.

dede-la-louve: Très intelligent notre dragon, comme toujours.

Shun très enthousiaste: Oui!

Hyoga: Shun est super énergique aujourd'hui.

Shun: Oui et je ne sais pas pourquoi mais c'est comme ça.

Seiya: Il y a des chose que nous ne pouvons pas expliquer.

Cette phrase entraîna un long silence car tout le monde avaient arrêtés de parler pour regarder Seiya bizarrement.

Seiya: Quoi? J'ai dis une bêtise?

Hyoga et Ikki en même temps: Non, non c'est bien le contraire.

dede-la-louve: Oui c'est la première fois que tu nous sors quelque chose d'intelligent.

Seiya offusqué: Hey, je peux être intelligent moi aussi.

Ikki: Oui si tu le dit.

dede-la-louve: Bon et bien je suis désolé mais je vais devoir passer. Le chapitre suivant, chapitre 7"La décision et fin". Et oui c'est la fin je suis désolé tout le monde mais nous allons devoir nous quitter au prochain chapitre mais ne vous inquiétez pas nous nous retrouverons dans d'autres fanfics. Et voila désolé je ne vous donne pas d'indice pour une fois car le chapitre est un peu court et que se serai de la triche (tire la langue). Rendez vous au chapitre suivant bisous tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dede-la-louve

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
humeur du moment : sauvage
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Chapitre 7: La décision et fin.   Mar 16 Aoû - 22:50

Chapitre 7: La décision et fin.



Elle s'avança vers le dieu et prit la main que celui ci lui tendait. Démétria se retourna et regarda tristement les chevaliers. Ceux ci allaient lui manquer surtout Jabu qu'elle aimait beaucoup. Celui ci croisa son regard tout en pleurant ce qui fit mal à son amie. Elle baissa les yeux et se retourna vers Zeus. Le dieu leva son sceptre. Jabu le regarda tristement et senti son coeur devenir lourd. Si Démétria partait maintenant elle ne saurait jamais ses sentiments pour elle et il serait triste, déprimé et abattue pendant tout le reste de sa vie car il savait qu'elle serait la seule femme qu'il aimera dans sa vie et dans ce monde. Il voulait crier tout son amour, toute sa peine. Il leva la tête déterminé. Il allait le lui dire, tout lui dire.

_ Démy Attend!

La jeune déesse s'immobilisa et se retourna.

_ Jabu?

_ Démétria attend s'il te plais. Il faut que je te dise quelque chose.

_ Oui?

_ Démy, je t'ai trouvée sur la plage évanouie, je me suis occupé de toi, nous avons parlés ensemble, rigolé et nous nous somme même disputé. Depuis le début je suis attiré par toi et cette attirance s'est transformée en amour. Oui, je suis vraiment tombé amoureux de toi et chaque jours, chaque minutes passé avec toi, mon coeur se gonfle de bonheur. Je t'aime et ça de tout mon coeur.

La jeune fille se mit lentement face à face à Jabu et le regarda, les yeux grand ouverts. Le chevalier de la licorne lui avait enfin dit ses sentiments. Elle n'en croyait pas ses oreilles.

_ Ai-je bien entendu?

_ Oui, je t'aime et j'espère que c'est réciproque.

_ Oui, oui c'est réciproque je t'aime aussi Jabu.

Ils se rapprochèrent l'un de l'autre et se prirent les mains en se regardant dans les yeux tandis que les chevaliers, la déesse Athéna et son père Zeus les regardaient attentivement. Quelques secondes après Jabu et Démétria rompirent l'espace entre leurs visages et s'embrassèrent. Une lumière fit alors son apparition et entoura les deux corps d'une agréable chaleur. Toute les personnes présente assistaient à ce spectacle, la bouche grande ouverte sauf Athéna et Zeus qui gardaient leurs calme.

_ Que se passe-t-il?! S'écria Seiya en direction des dieux.

_ Rien, c'est juste que votre amie Démétria à trouvée le moyen.

_ Le moyen? Quel moyen? Demanda Shiryu.

_ Le moyen de rester. Elle a trouvée le vrai amour et aussi son âme soeur.

_ D'où cette lumière?

_ Oui, elle l'a compris.

Démétria se retira des lèvres de son ami et se tourna vers Zeus.

_ Je suis prête.

_ Non, tu ne pars pas.

_ Pourquoi?

_ Ta vie est ici.

_ Mais je suis une déesse maintenant je ne peux pas rester ici.

_ Maintenant tu le peux, tu es liée avec le chevalier de bronze de la licorne. Jeune déesse je t'autorise à rester.

_ Je... Je vous remercie grandement.

_ Je t'en pris tu régneras sur le sanctuaire avec ma fille, tu es la déesse qui commande au vent.

Après avoir dit cela le dieu leva son sceptre et disparu dans une lumière aveuglante. Jabu et Démétria se regardèrent subjugués et se sautèrent dans les bras l'un de l'autre. Tout les chevaliers éclatèrent de joies et entourèrent les deux amoureux pour les prendre dans leurs bras. Une nouvelle vie allait commencer pour la jeune française.


Fin. (Désolé il n'y a pas de délire d'auteur).

__________________

Shun: Quoi?! Pas de délire d'auteur?

Seiya: Qu'est ce que c'est que ce délire?

Hyoga: Justement il n'y en a pas.

Shiryu: En tout cas dede-la-louve à l'air fatiguée.

Ikki: Ont s'en fiche.

dede-la-louve: Trop marrant, bon désolé tout le monde mais la fanfic est terminée au revoir tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dimension parallèle.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dimension parallèle.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collection avril 2012 - Extra Dimension ?
» Mascara In Extreme Dimension Lash
» In extreme Dimension Lash: bon ou pas?
» dupe du FAP "rich core" collection Extra Dimension
» Illusion d'optique la 4eme dimension

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Petit Shun :: Bavardage :: Chevaliers du zodiaque-
Sauter vers: